Cisjordanie: l'armée israélienne renforce sa présence après une attaque près de Naplouse

Un soldat israélien effectuant des recherches dans les voitures au point de passage d'Hawara après l'attaque contre trois Israéliens près de Naplouse, en Cisjordanie.
Un soldat israélien effectuant des recherches dans les voitures au point de passage d'Hawara après l'attaque contre trois Israéliens près de Naplouse, en Cisjordanie. © JAAFAR ASHTIYEH/AFP

Trois Israéliens ont été blessés par des tirs en Cisjordanie occupée. L’armée israélienne n’a pas encore identifié les assaillants, mais affirme que des militants palestiniens seraient à l’origine de cette attaque perpétrée près de la ville de Naplouse. L’armée affirme renforcer sa présence dans les territoires palestiniens.

Publicité

Dimanche 2 mai au soir, un véhicule s’engage sur une intersection, non loin d’une colonie au nord de la Cisjordanie occupée. Des civils israéliens sont regroupés sous un abribus, lorsqu’ils essuient des tirs depuis cette voiture, indique notre correspondant à Jérusalem, Sami Boukhelifa.

Très vite, intervient la riposte des forces de sécurité israéliennes, présentes sur place. Une fusillade éclate, mais le véhicule parvient à prendre la fuite.

Trois Israéliens ont été blessés par l'attaque. Il s’agit de jeunes âgés d’une vingtaine d’années. Les trois Israéliens ont été identifiés comme étant des étudiants d'un séminaire religieux dans la colonie voisine d'Itamar.

Présence renforcée de l'armée en Cisjordanie occupée

L’armée israélienne quadrille la zone. Plusieurs routes sont bloquées pour tenter d’appréhender le ou les assaillants. Selon elle, il s’agit d’une « attaque typique menée par des militants palestiniens ». Aucun groupe palestinien n'a revendiqué l'attaque contre les trois Israéliens

« Nous ne laisserons pas le terrorisme lever la tête et nous frapperons nos ennemis avec force », a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans un communiqué. Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a promis que les forces de sécurité ne se reposeraient pas « tant qu'elles n'auront pas appréhendé les terroristes responsables de l'attaque », a indiqué son bureau.

L’armée israélienne affirme renforcer sa présence en Cisjordanie occupée. Des troupes de combat supplémentaires viennent d’être déployées sur le terrain.

► À lire aussi : En Israël, la police rouvre l'accès aux abords de Jérusalem-Est, après les violences

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail