Coronavirus: autorisés à voyager à l’étranger, les Saoudiens se ruent vers Bahreïn

Passager saoudien à l'aéroport international de Riyad, le 17 mai 2021 (Image illustration).
Passager saoudien à l'aéroport international de Riyad, le 17 mai 2021 (Image illustration). AFP - FAYEZ NURELDINE

Les Saoudiens, eux, ont déjà pu profiter d‘un avant-goût de l‘allègement des restrictions sanitaires dans le royaume. L‘Arabie saoudite a en effet levé ce lundi 17 mai l‘interdiction pour ses citoyens de voyager à l'étranger.

Publicité

De notre correspondant à DubaïNicolas Keraudren

Lundi 17 mai, le pont du roi Fahd qui relie l’Arabie saoudite à Bahreïn était embouteillé. À l’annonce de la réouverture des frontières, les résidents et citoyens saoudiens se sont précipités sur cet axe long de 25 kilomètres. Ils espèrent profiter des boîtes de nuit, centres commerciaux et hôtels du royaume voisin.

De l’autre côté du poste frontière, des Bahreïnis accueillaient ces visiteurs au rythme des chants et des danses traditionnelles. Pour les Saoudiens, l’allègement des restrictions de voyage est un soulagement après plus d’un an de fermeture. 

Néanmoins, même si les autorités enregistrent moins de 1 000 nouvelles contaminations quotidiennes à la Covid-19 en moyenne sur ces sept derniers jours, les conditions demeurent strictes. Seules les personnes immunisées contre le virus peuvent en effet voyager à l’étranger. Dans ce pays d’environ 34 millions d’habitants, plus de onze millions de doses ont été administrées. 

Par ailleurs, le royaume devrait rouvrir ses frontières aux touristes étrangers cette année. La date sera communiquée « très prochainement » ont annoncé les autorités saoudiennes.

►À lire aussi Arabie saoudite: reprise limitée du petit pèlerinage musulman à La Mecque

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail