À Jérusalem, la «Marche des drapeaux» n'aura pas lieu

Un drapeau israélien flotte sur la ville de Jérusalem. La «Marche des drapeaux» qui se tient généralement en mai, a été reportée, mais elle n'aura finalement pas lieu ce jeudi 10 juin (image d'illustration).
Un drapeau israélien flotte sur la ville de Jérusalem. La «Marche des drapeaux» qui se tient généralement en mai, a été reportée, mais elle n'aura finalement pas lieu ce jeudi 10 juin (image d'illustration). © ai

La parade annuelle lors de laquelle des juifs nationalistes défilent dans la Vieille Ville pour célébrer la conquête de Jérusalem devait avoir lieu jeudi. Elle a été annulée ce lundi, son parcours n'ayant pas été autorisé par la police. 

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Sami Boukhelifa

Les slogans lancés lors de la « Marche des drapeaux » sont d'une violence extrême. On y entend crier « Mort aux arabes » et proférer menaces et insultes. Dans le défilé, certains juifs nationalistes promettent même la destruction la mosquée al-Aqsa et du Dôme du Rocher, troisièmes lieux saints de l’islam. 

Le mois dernier déjà, la police israélienne déployée massivement dans les rues de Jérusalem a bloqué le passage de ce défilé annuel vers les quartiers palestiniens de Jérusalem-Est. 

Pour ces militants d’extrême droite, pas question de s’en tenir à cette interdiction vécue comme un véritable « échec ». Ils ont souhaité organiser une nouvelle marche ce jeudi. Mais encore une fois, c’est le parcours du défilé qui a posé problème aux autorités israéliennes.

La marche devait se dérouler en partie dans les quartiers palestiniens de la Vieille Ville. La police a refusé ce parcours. Les organisateurs ont alors annulé leur rassemblement. 

De leur côté, les Palestiniens considèrent cet événement comme de la pure provocation. Le Hamas, mouvement islamiste palestinien au pouvoir à Gaza, a menacé d'une nouvelle escalade si la marche était maintenue.

► À lire aussi : Jour de Jérusalem: mobilisation pour contrer la Marche des drapeaux

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail