Covid en Iran: de nouvelles mesures contraignantes face à l’aggravation de la situation sanitaire

Pour l'instant seulement six millions des 84 millions d'Iraniens ont été vaccinés et il faudra encore près d'un an pour que toute la population soit vaccinée.
Pour l'instant seulement six millions des 84 millions d'Iraniens ont été vaccinés et il faudra encore près d'un an pour que toute la population soit vaccinée. © Murielle Paradon/RFI

La situation due à la pandémie de coronavirus ne cesse de se dégrader en Iran. Pays le plus touché par le virus au Proche-Orient, l'Iran a été obligé de prendre de nouvelles mesures contraignantes face à l'explosion du nombre des cas.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Le gouvernement a décidé de fermer toutes les administrations, les banques et les commerces non essentiels pendant six jours dans les provinces de Téhéran et Alborz, voisine de la capitale, qui représentent ensemble près d'un cinquième de la population. De même, il est interdit de quitter les deux provinces ou d'y entrer.

La cinquième vague de la pandémie se répand à une très forte vitesse à travers le pays. À Téhéran, le nombre des malades hospitalisés dépasse désormais les 8 000 personnes, soit un record jamais atteint depuis le début de la pandémie. De même, 20 000 personnes se sont rendues dans les hôpitaux pendant la seule journée de dimanche 18 juillet.

 À lire aussi : Covid-19: l’Iran s’inquiète face à une cinquième vague épidémique et au variant Delta

Plus de six millions de vaccins étrangers attendus

Le variant Delta est devenu largement dominant. Les premiers cas étaient apparus dans les provinces de l'est et du sud-est de l'Iran, frontalières avec le Pakistan et l'Afghanistan.

Parallèlement à cette situation critique, le nombre des vaccinations a atteint le chiffre de 400 000 injections dimanche. Mais l'Iran espère recevoir d’ici une semaine plus de six millions de vaccins étrangers pour vacciner les personnes de plus de soixante ans. De même, plusieurs centaines de milliers de vaccins produits en Iran même ont été distribués à travers le pays.

Pour l'instant, seulement six millions des 84 millions d'Iraniens ont été vaccinés et il faudra encore près d'un an pour que toute la population soit vaccinée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail