Irak: le géant français TotalEnergies signe un contrat chiffré à 10 milliards de dollars

TotalEnergies investira 27 milliards de dollars dans le pétrole, le gaz et le solaire en Irak après la signature d'un contrat avec les autorités du pays (Image d'illustration).
TotalEnergies investira 27 milliards de dollars dans le pétrole, le gaz et le solaire en Irak après la signature d'un contrat avec les autorités du pays (Image d'illustration). © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP

Le géant du pétrole TotalEnergies a signé ce dimanche 5 septembre un contrat pour 27 milliards de dollars d'investissements en Irak. C'est ce qu'a annoncé le ministre irakien du Pétrole à l'issue de la cérémonie de signature à Bagdad, en présence du PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanné. Le groupe TotalEnergies chiffre plutôt ses investissements à hauteur de 10 milliards de dollars.

Publicité

[Précision du 06/09/2021] TotalEnergies chiffre son investissement à 10 milliards de dollars alors que le gouvernement irakien l'avait évalué la veille à 27 milliards de dollars. La différence s'explique par la prise en compte à terme de charges d'exploitation.

Avec notre correspondante à Bagdad, Lucile Wassermann

C'est ce qu'on appelle un contrat colossal. 27 milliards de dollars, selon le gouvernement irakien. C'est tout simplement le plus gros investissement d'une entreprise occidentale en Irak, selon le ministre irakien du Pétrole. Et c'est donc l'entreprise française TotalEnergies qui décroche cette palme.

Pétrole, gaz et solaire

L'objectif de cet accord est de stimuler la production de pétrole et de gaz. Très concrètement, cet argent devrait permettre d'acheminer de l'eau, nécessaire pour extraire du pétrole. Il devrait également favoriser l'extraction et l'exploitation de gaz dans le sud de l'Irak, et enfin permettre la construction d'un champ de panneaux solaires dans le pays.

Autant de projets censés pallier la crise énergétique et les incessantes coupures d'électricité que connaît l'Irak, ultra-dépendant de son voisin iranien en termes de gaz et d'électricité. Il reste à savoir maintenant comment ces projets du géant français vont aboutir, dans ce pays miné par de multiples défis sécuritaires, une corruption endémique, et où beaucoup d'autres entreprises n'ont pas vu de garanties suffisantes pour investir.

Un représentant du gouvernement irakien signe un contrat de 27 milliards de dollars d'investissements dans le pays avec le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné.
Un représentant du gouvernement irakien signe un contrat de 27 milliards de dollars d'investissements dans le pays avec le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné. © ©AFP PHOTO / HO / IRAQI PRIME MINISTER'S PRESS OFFICE

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI