Iran: le conservateur Ali Bagheri, futur chef des négociateurs nucléaires?

Ali Bagheri a été nommé vice-ministre des Affaires étrangères et doit en principe être chargé de mener les discussions avec les grandes puissances pour faire revivre l'accord nucléaire de 2015.
Ali Bagheri a été nommé vice-ministre des Affaires étrangères et doit en principe être chargé de mener les discussions avec les grandes puissances pour faire revivre l'accord nucléaire de 2015. REUTERS/Denis Sinyakov

Téhéran a remplacé Abbas Aragchi, vice-ministre des Affaires étrangères par le conservateur Ali Bagheri. À ce titre, Ali Bagheri pourrait être nommé également chef des négociateurs du pays pour le dossier nucléaire. Cela compliquerait les discussions avec les grandes puissances pour ressusciter l'accord nucléaire de 2015.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Ali Bagheri pourrait être chargé par la République islamique d'Iran de mener les discussions avec les grandes puissances pour faire revivre l'accord nucléaire de 2015.

Âgé de 54 ans, il faisait partie de l'équipe de négociateurs nucléaires entre 2007 et 2013 sous la présidence de l'ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad. Il n'a jamais caché son désaccord avec l'accord de 2015, accusant le gouvernement du président Hassan Rohani d'avoir fait trop de concessions face aux États-Unis et autres pays occidentaux.

Une nomination qui devrait compliquer les négociations

La nomination d'Ali Bagheri à ce poste clé interviendrait alors que les États-Unis et les pays européens pressent l'Iran de revenir à la table des négociations de Vienne. Mais Téhéran, qui se sent en position de force, traîne les pieds. L'Iran exige la fin des sanctions américaines imposées depuis 2018 pour limiter ensuite son programme nucléaire.

L'arrivée d'Ali Bagheri compliquerait ces négociations, alors que les pays occidentaux s'inquiètent de plus en plus des progrès réalisés par la République islamique dans son programme nucléaire. Ce qui la rapprocherait de l'arme atomique.

► À lire : L'AIEA parvient à un accord avec l'Iran sur le matériel de surveillance

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail