100 % création

Les Monocyclettes, la marque de vêtements asymétriques d’Angélique Lecomte

Audio 02:29
Angélique Lecomte, fondatrice de la marque de vêtements asymétriques, Les monocyclettes (2ème en partant de la gauche)
Angélique Lecomte, fondatrice de la marque de vêtements asymétriques, Les monocyclettes (2ème en partant de la gauche) Christelle Calmettes - Christelle Calmettes

Dans le combat contre le cancer du sein, beaucoup de femmes perdent une part de leur féminité suite à une mastectomie quand le cancer est agressif et à un stade avancé. Le corps change et Angélique Lecomte, qui a vécu cette épreuve, a créé sa marque pour aider toutes les femmes à magnifier ce nouveau corps. 

Publicité

« Ce qui me plaît c’est à la fois la partie créative où je peux laisser libre cours à mon imagination, quand je dessine les modèles et quand je réfléchis à comment les confectionner. C’est aussi un projet qui est tourné vers les autres. De pouvoir accompagner les femmes vers l’acceptation de soi, de les aider à reprendre confiance en elles. Et cela c’est très important », confie Angélique Lecomte, fondatrice de la marque de vêtements asymétriques, Les Monocyclettes.   

Le nom de la marque est venu lors d’une conversation avec ma fille, avec de nombreuses questions sur les vélos, une conversation d’enfant de cinq ans. En lui répondant j’ai fait le lien : les femmes qui ont eu un cancer du sein, elles avaient deux seins et dans un accident de la vie, elles en ont perdu un. J’ai trouvé la métaphore jolie et Les Monocyclettes cela résume bien l’esprit de la marque.   
Angélique Lecomte, fondatrice de la marque les Monocyclettes
Angélique Lecomte, fondatrice de la marque les Monocyclettes Christelle Calmettes - Christelle Calmettes

Angélique Lecomte a eu un cancer du sein en 2016. Pour le traiter elle a eu une ablation. Après cette épreuve elle n’a pas souhaité de reconstruction chirurgicale. Elle s’est retrouvée face à des difficultés pour s’habiller.  

Mode asymétrique pour amazones 

Confrontée à des complications quotidiennes, elle a eu l’idée des Monocyclettes, une marque de vêtements asymétriques pour sublimer ce nouveau corps et suscité par son expérience personnelle.  

« À un moment donné, je me suis retrouvé avec des vêtements classiques qui ne correspondaient pas à ma nouvelle morphologie. J’ai cherché des vêtements adaptés et je n’en ai pas trouvé. Des vêtements asymétriques, nous pouvons en trouver, mais cela est assez rare et ce n’est pas toujours le bon côté, ce n’était pas le bon sein qui était caché. C’était très frustrant de ne pas pouvoir s’habiller comme je le souhaitais. » 

 

Collection - Les Monocyclettes
Collection - Les Monocyclettes Christelle Calmettes - Christelle Calmettes

 

Solidarité, sororité et éthique 

Un nouveau métier pour Angélique Lecomte et une marque avec des valeurs et un message.  

« Notre slogan : la féminité ne se résume pas à une paire de seins. C’était très important d’avoir une marque qui corresponde à mes valeurs de solidarité, de sororité, et d’éthique aussi. Nous reversons 5% des bénéfices à une association. Est-ce qu’on a besoin d’avoir deux seins pour être féminine ? Clairement Les Monocyclettes répondent "non". »

Collection - Les Monocyclettes
Collection - Les Monocyclettes Christelle Calmettes - Christelle Calmettes

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail