Accéder au contenu principal
Littérature sans frontières

Claro, grand-père, père et fils

Audio 29:00
Claro, écrivain français en studio à RFI (mars 2020).
Claro, écrivain français en studio à RFI (mars 2020). © RFI/Fanny Renard

Né en 1962, Claro est l’auteur d’une vingtaine de fictions ainsi que de deux recueils d’essais. Également traducteur de l’américain (une centaine d’ouvrages traduits : Vollmann, Gass, Joyce Carol Oates, Lucy Ellmann…), Claro tient un blog littéraire, «Le Clavier cannibale». Son nouveau livre est un récit familial sur les traces de son grand-père et son père.

Publicité
Couverture du récit de Claro
Couverture du récit de Claro ©Actes Sud

"En 1930, l’architecte Léon Claro, grand-père de l’auteur, fait bâtir, au pied de la Casbah d’Alger, une « maison indigène », à la fois hommage au style néo-mauresque et célébration du centenaire de l’Algérie française. De cette maison (qui existe toujours) ce livre est une visite – intime, historique, littéraire, politique    une « boîte noire » dont Claro extrait la mémoire, laquelle inclut Albert Camus, Le Corbusier, le poète Jean Sénac ou Lucchino  Visconti, tous fascinés par la ville blanche ou pris dans la tourmente de la guerre d’Algérie  – et chacun détenant, à sa façon, une clé de la « maison mauresque ». Ce livre force  donc des serrures, pousse des portes, dont une, inattendue, qui donne sur une pièce que l’auteur croyait vide : celle du père." (Présentation des éditions Actes Sud) (sortie du livre le 11 mars 2020)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.