Accéder au contenu principal
Décryptage

Les violences policières en France

Audio 19:30
Des milliers de manifestants se sont rassemblés place de la République, le 18 février 2017, pour dénoncer les violences policières, deux semaines après l'agression du jeune Théo par des policiers à Aulnay-sous-Bois.
Des milliers de manifestants se sont rassemblés place de la République, le 18 février 2017, pour dénoncer les violences policières, deux semaines après l'agression du jeune Théo par des policiers à Aulnay-sous-Bois. REUTERS/Charles Platiau

Samedi dernier (7 mars 2020) à Paris, les forces de l’ordre ont brutalement dispersé une manifestation féministe et cette intervention, pour le moins musclée, relance la polémique sur les violences policières en France.

Publicité

Les exemples se multiplient, depuis quelques mois. Il y a eu des violences pendant les manifestations de «Gilets jaunes», la mort d’un jeune homme à Nantes, puis celle d’un livreur à cause d’une interpellation brutale à Paris, entre autres. Ces violences sont régulièrement dénoncées par des ONG et les Nations unies ont même demandé l’année dernière (2019) à la France d’enquêter sur les accusations d’usage disproportionné de la force. D’ailleurs, le ton change du côté des autorités : après avoir nié toute violence policière pendant plusieurs mois, le président Macron appelle maintenant les forces de l’ordre à « l’exemplarité. » Et il attend de son ministre de l’Intérieur des propositions pour améliorer la déontologie. Y a-t-il effectivement plus de violences policières qu’avant en France ? Ou bien sont-elles seulement plus visibles et moins tolérées ? Comment les policiers peuvent-ils réagir lors de mouvements qui sont eux aussi parfois violents ?

Nos invités :
- Pascale Pascariello, journaliste au service Enquêtes de Mediapart
- Jérémie Gauthier, maître de conférences en sociologie à l’Université de Strasbourg et au centre Marc Bloch à Berlin. Co-auteur avec Fabien Jobard de Police : questions sensibles (PUF 2018).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.