Accéder au contenu principal
Religions du monde

François, le réformateur obstiné

Audio 48:30
Le pape François, le jour de son élection, le 13 mars 2013.
Le pape François, le jour de son élection, le 13 mars 2013. VINCENZO PINTO / AFP
Par : Geneviève Delrue
51 mn

Publicité

Religions du Monde - Dimanche 15 mars 2020 - 10H10-11H (Heure de Paris)


Le 13 mars 2013, François était élu pape. Remettre de l'ordre dans la Curie romaine, redonner un nouvel élan à la vie de l'Église : en désignant l'archevêque de Buenos Aires, les cardinaux ont opté pour un pape réformateur. En 7 ans, le pape François a ouvert un vaste chantier. Pour tirer le bilan de ses réformes, La Croix propose une série de 7 podcasts intitulés «Les 7 travaux du pape» présentés par Nicolas Senèze, correspondant permanent du quotidien au Vatican.

Pour le 7ème anniversaire de l'élection de François, le vaticaniste italien Marco Politi - après le succès de son livre «François parmi les loups» (Philippe Rey 2015) - signe chez le même éditeur «La solitude de François». Cet essai très documenté raconte l’opposition à la «ligne François», non seulement au Vatican et au sein de l’Église mais aussi en Italie, en Europe et aux États-Unis.

Crise migratoire : En situation difficile, dans le nord de la Syrie, et pour obliger Bruxelles à réagir, le président turc annonçait le 29 février 2020 l'ouverture de la frontière avec la Grèce. Une annonce qui a provoqué de nouveaux départs de migrants devenus plus que jamais monnaie d'échange dans le bras de fer engagé par le président Erdogan avec l’Europe.

Deux jours plus tard, le 2 mars 2020, à Lesbos où vivent 25 000 réfugiés, une partie des habitants de l’île, dans un vent de colère, s’en est prise aux ONG. Sur la crise migratoire, Véronique Albanel, présidente du JRS-France, le Service jésuite des réfugiés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.