Accéder au contenu principal
Infos coronavirus

Comment faire ses courses en sécurité en temps de coronavirus?

Audio 04:57
Dans un supermarché de Nantes, dans l'ouest de la France, le 30 mars 2020.
Dans un supermarché de Nantes, dans l'ouest de la France, le 30 mars 2020. REUTERS/Stephane Mahe

Comme les millions de foyers qui vivent à travers le monde actuellement en confinement, vous avez besoin régulièrement de faire vos courses. Mais comment être sûr de ne pas attraper le virus pendant ces sorties, et pire encore de ne pas le ramener chez vous et de contaminer les autres membres de votre foyer ?

Publicité

Les règles essentielles à observer en faisant ses courses

La première, c’est de préparer le plus possible sa liste de courses pour ne pas perdre de temps inutilement dans les rayons des magasins. Il faut également, tant que possible, éviter les heures d’affluence. Et puis afin d’éviter la surpopulation dans les commerces, faites vos courses seul.

Il sera alors plus facile de respecter la « distanciation sociale » avec les autres clients. Vous éviterez aussi de multiplier les risques de contamination de plusieurs personnes au sein de votre foyer. Un dernier geste avant le départ – on ne le répète jamais assez : lavez-vous bien les mains !

Que faut-il faire lorsque l’on est dans le magasin ?

Les scientifiques s’accordent désormais tous à le dire. La première chose à faire en faisant ses courses, c’est de porter un masque. En effet, si tous ne garantissent pas la même protection contre le virus, ils sont néanmoins indispensables.
Si vous optez pour le simple masque en tissu qui laisse pourtant passer le Covid-19 au travers de ses mailles, il aura tout de même le mérite de minimiser la propagation de vos postillons et vous dissuader de vous toucher le visage avec vos mains qui peuvent potentiellement être contaminées.

Autre recommandation importante si vous le pouvez : désinfectez-vous les mains avec du gel hydroalcoolique en entrant dans le magasin. Cette étape vous permettra de ne pas contaminer les articles ou les objets que vous pourriez manipuler.

Il faut aussi respecter la distance sociale d’un mètre avec les gens qui vous entourent. Une mesure pas toujours simple à appliquer, surtout dans les rayons parfois étroits des magasins.

Dans ce cas, faites preuve de civisme et aussi de bon sens : ne vous précipitez pas sur un étal si vous voyez que quelqu'un est déjà en train de se servir. Attendez patiemment votre tour à la bonne distance. Enfin, évitez de trop manipuler les produits et de les reposer dans les rayons.

Peut-on être infecté en touchant un chariot ou un produit contaminé ?

Le SARS-CoV-2 peut survivre sur une surface inerte, comme par exemple sur un chariot ou un paquet de lessive. Mais on le rappelle, ce ne sont pas les mains qui sont les portes d’entrée du virus dans l’organisme. Mais bien le nez, la bouche et les yeux. C’est pour cela qu’il est important de ne pas porter ses mains à son visage pendant les courses.

Faut-il porter des gants au supermarché ?

Eh bien, non ! Porter des gants est une fausse bonne idée. En fait, ils constituent une deuxième peau sur laquelle le virus peut également se déposer. Seuls des gants à usage unique peuvent être intéressants à condition, bien sûr, de savoir les enlever sans se contaminer, ni contaminer d’autres surfaces. Et ce geste, tout le monde ne sait pas le faire.

Quelles sont les règles à respecter, quand on rentre chez soi ?

En rentrant, la première chose à faire, vous l'avez deviné, c'est à nouveau de bien vous laver les mains. Vous devez bien nettoyer les fruits et les légumes à l’eau claire et les laisser sécher, ou bien utiliser un papier absorbant ou un torchon dédié uniquement à cette utilisation et régulièrement lavé. Surtout n’utilisez pas d’eau de javel ou un autre détergent, vous risqueriez de vous empoisonner.

Pour les autres produits, les avis des spécialistes divergent. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), elle, préconise par exemple de passer un essuie-tout humide, quand cela est possible, sur les emballages et de laisser de côté les produits pendant trois heures avant de les ranger. Mais pour Alexandre Bleibtreu, infectiologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, prendre trop de précautions peut parfois être contre-productif.

Des gestes simples donc, mais pour les personnes les plus fragiles, la livraison à domicile peut aussi être une bonne option. À condition, encore une fois, de bien se laver les mains après avoir rangé ses courses.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.