Accéder au contenu principal
Grand reportage

Pollution: le «Quadrilatère de la mort» sicilien

Audio 19:30
Le pôle pétrochimique au nord de Syracuse, inauguré dans les années 1950, est l’un des plus grands d’Europe, et l’un des plus stratégiques grâce à sa position géographique au centre de la Méditerranée.
Le pôle pétrochimique au nord de Syracuse, inauguré dans les années 1950, est l’un des plus grands d’Europe, et l’un des plus stratégiques grâce à sa position géographique au centre de la Méditerranée. Alberto Campi | WeReport
Par : Clémentine Méténier

Dans l’est de la Sicile, entre Syracuse et Augusta, s’étend l’un des plus grands pôles pétrochimiques d’Europe. Dix usines industrielles chimiques et de raffinage de pétrole se partagent 25 kilomètres de côte ;  30% de l’essence consommée en Italie est d’ailleurs produite ici.

Publicité

L’implantation industrielle, depuis les années 50, a élargi la pollution aux sols, à l’air, aux nappes phréatiques, et même à la mer… les 180 000 habitants des quatre communes concernées dénoncent un cauchemar sanitaire, chacun accuse la pollution d’avoir tué l’un de ses proches par cancer du poumon, du colon ou du sein.

Le «Quadrilatère de la mort» sicilien, un Grand reportage de Clémentine Méténier.

►Diaporama: cliquez ici pour défiler
(Photos: Alberto Campi | WeReport)

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.