Accéder au contenu principal
Invité international

La Côte d'Ivoire prend ses distances avec la Cour africaine des droits de l'homme

Audio 06:35
FMM/RFI
Par : Florent Guignard
8 mn

La Côte d'Ivoire a retiré sa déclaration de compétence de la Cour africaine des droits de l'homme, dénonçant des « agissements intolérables » de cette juridiction. Cette prise de distance survient alors que la Cour africaine, saisie par des partisans de l'ancien chef rebelle Guillaume Soro, avait ordonné à la Côte d'Ivoire de suspendre les procédures à son encontre. Ancien Premier ministre et candidat à la présidentielle de 2020, M. Soro a été condamné mardi à 20 ans de prison pour « recel de détournement de deniers publics ». Il est aussi accusé de « tentative d'insurrection ». Le décryptage de cette affaire avec Pape Ibrahima Kane, militant sénégalais des droits de l'homme et ancien dirigeant de la RADDHO, une organisation sénégalaise de défense des droits humains.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.