Accéder au contenu principal
Invité international

Organisation du travail et 1er-Mai: la nouvelle donne après le confinement

Audio 06:31
FMM/RFI
Par : Florent Guignard
8 mn

La planète confinée fête ce vendredi le 1er-Mai sans aucune manifestation ou rassemblement prévu, en dépit de premières mesures de déconfinement en Europe, où le coronavirus est à l'origine d'un désastre économique d'ampleur inégalée. Pour les salariés du monde entier, leur rapport au travail a basculé et le télétravail devient la nouvelle norme. En France, les syndicats célébrent la journée internationale du Travail sur les réseaux sociaux et depuis les balcons. Ils insistent sur la nécessité de donner la parole aux « oubliés » et aux « invisibles de nos sociétés, qui continuent à travailler, le plus souvent au risque de leur propre vie ». L'analyse de l'invité de la mi-journée, l'historien et directeur de l'Institut supérieur du travail (IST), Bernard Vivier.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.