Accéder au contenu principal
En sol majeur

Sidiki Bakaba (Rediffusion)

Audio 48:30
Sidiki Bakaba.
Sidiki Bakaba. Yasmine Chouaki/RFI
Par : Yasmine Chouaki

L’exil est une espèce de longue insomnie, c’est c’que disait ce cher Victor Hugo. Peut-être que Sidiki Bakaba va pouvoir dormir à nouveau tranquillement. En tout cas, c’est un retour au pays natal qui ne passera pas inaperçu.

Publicité

RFI a fait le voyage avec lui pour vivre ce moment exceptionnel : ses retrouvailles avec Abidjan après 7 ans d’exil parisien, un retour par la grande porte du Savoir puisque lui est consacré un colloque inter-al intitulé "Sidiki Bakaba, un engagement au service des Arts et du Spectacle africains" qui s’est tenu du 6 au 18 novembre 2018, à l’Université Félix Houphouët-Boigny. Colloque autour de cette figure majeure de la culture franco-ivoirienne qui a valeur de symbole, puisqu’il s’inscrit dans cette période d’amnistie et de réconciliation nationale désirée par le président Alassane Ouattara.

À feuilleter 2 ouvrages que lui consacre l’enseignant chercheur André Banhouman Kamate, à l’origine de ce colloque (Theâtre et société : réflexions sur des spectacles de Sidiki Bakaba aux Éditions Universitaires européennes, et puis Sidiki Bakaba et ses oeuvres en 26 lettres c/o L’Harmattan), où l’on comprend que Bakaba n’est pas un simple artiste ou un artiste simple, et non, puisqu’en ayant joué sa vie entre l’Hexagone et le continent, entre le cinéma et le théâtre, en ayant incarné de grands héros comme Toussaint Louverture ou le roi Albouri, il se range plutôt du côté des émancipateurs et des libérateurs.

(Rediffusion du 25 novembre 2018)

Les choix musicaux de Sidiki Bakaba :

- Yasmine Lévy Yo en la prizion
- Keith Jarrett The Koln Concert

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.