Géopolitique, le débat

Covid19: impact en Méditerranée - Proche et Moyen-Orient

Audio 50:00
Une raffinerie de pétrole dans la ville de Ras Lanuf, au nord de la Libye, le 11 janvier 2017.
Une raffinerie de pétrole dans la ville de Ras Lanuf, au nord de la Libye, le 11 janvier 2017. AFP/Abdullah Doma

Covid-19 et chute des prix du pétrole, comment ce double choc rebat-il les cartes au Proche et au Moyen-Orient ? Le Covid-19 ouvre une période de grande incertitude dans l’ordre international. Le Proche et le Moyen-Orient n’y échappent pas. La crise sanitaire y est un véritable choc.

Publicité

Et la question se pose de connaître la façon dont les équilibres peuvent ou vont bouger. Le virus perturbe. Le confinement aggrave les crises : dégringolade sociale au Liban… Fragilisation du régime iranien, déblocage politique en Israël, mais inquiétude quant à la solidité de l’alliance établie par le Premier ministre.

Situation précaire en Irak et en Syrie où la confusion et le désengagement occidental permettent à l’organisation État islamique de reconstituer ses forces. L’Arabie saoudite qui cherche une porte de sortie au Yemen est en délicatesse avec Washington pour avoir fragilisé l’industrie américaine du pétrole. En Afrique du Nord, retour à l’ordre de fer en Algérie et situation toujours instable et incertaine en Libye.

Invités :

- Agnès Levallois, maîtresse de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique et vice-présidente de l’Iremmo.

- Pierre Razoux, historien, directeur de recherche à l’Institut de recherches stratégiques de l’École militaire et associé à la Fondation méditerranéenne des études stratégiques.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail