Accéder au contenu principal
En sol majeur

Jérémie Dres, le crayon entre reportage et autofiction

Audio 48:30
Jérémie Dres.
Jérémie Dres. @ Aurélien Goulet

Il s’appelle Jérémie Dres et aime bien jouer les Indiana Jones sur la terre de ses origines, ashkénaze et séfarade. Et pour lui, tous les moyens sont bons : il dessine et il enquête...

Publicité

Diplômé de l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, en 2 romans graphiquesJérémie Dressoigne du côté paternel,  la parole polonaise et du côté maternel le silence égyptien. Après Nous n’irons pas voir Auschwitz (traduit dans plusieurs langues), voici Si je t’oublie Alexandrie,aux Éditions Steinkis. C’est drôle et documenté, intime et pédagogique. Car en ouvrant une valise pleine de vieilleries, notre invité est reparti sur les traces de ses grand-parents juifs originaires d’un pays musulman, en se glissant dans le crayon du reportage et de l’auto fiction...

Les choix musicaux de Jérémie Dres

The Beatles A day in the life

Leo Fuld Rebbe tanz

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.