Vous m'en direz des nouvelles !

Florence Dupré La Tour, l'éducation sexuelle par la bande

Audio 48:30
Détail de la couverture du Tome 1 de "Pucelle", de Florence Dupré La Tour.
Détail de la couverture du Tome 1 de "Pucelle", de Florence Dupré La Tour. Crédits: Dargaud

Florence Dupré La Tour signe la suite de ses aventures autobiographiques. Elle aborde avec le tome 1 de Pucelle, le tabou de la sexualité au sein de sa famille.

Publicité

C’est un album plein de sentiments complexes. Le premier tome d’un diptyque intimiste qui nous raconte la découverte de la sexualité chez une jeune fille, avec son cortège de fantasme, d’inquiétude, d’anxiété, de représentations parfois terrifiantes. Car cette jeune fille n’est pas issue de n’importe quelle famille. Elle a grandi dans une famille chrétienne pratiquante, un peu hors du monde et de la réalité, au sein de laquelle ces choses-là ne se disent pas, sauf en rougissant et en suant à grosses gouttes quand on n’a plus le choix.

Cette famille est celle de Florence Dupré La Tour. Elle l’avait déjà mise en scène dans un premier cycle autobiographique, centré sur sa relation avec les animaux. « Débutante », le premier volet de cette histoire intitulée Pucelle vient de sortir aux éditions Dargaud.

Chronique Déconficulture : Marjorie Bertin s'est intéressée cette semaine aux spectateurs, car sans public évidemment, il n’y aurait pas de spectacle. Elle est donc partie à leur rencontre, en leur demandant de nous en dire plus sur leur envie de culture pour le « monde d’après »…

Reportage : Amélie Beaucour a enquêté sur la découverte de la sexualité chez les petites filles de la génération de Florence Dupré La Tour, à travers les lectures ou les dessins animés qui ont rythmé leur enfance.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail