Jair Bolsonaro adepte de la chloroquine : « la crise sanitaire provoque une crise politique au Brésil »

Audio 06:40
Le président brésilien Jair Bolsonaro, masqué, lors d'une conférence de presse le mercredi 18 mars à Brasilia.
Le président brésilien Jair Bolsonaro, masqué, lors d'une conférence de presse le mercredi 18 mars à Brasilia. Sergio LIMA / AFP

Sous la pression du chef de l'État brésilien, le ministère de la Santé a recommandé mercredi l'usage de la chloroquine et de son dérivé, l'hydroxychloroquine, pour les patients atteints d'une forme légère du Covid-19. Une décision controversée, qui intervient alors que le nombre de décès s'accroit fortement au Brésil. 

Publicité

Pour certains scientifiques, le nombre de cas réels de Covid-19 serait jusqu’à quinze fois supérieur aux données officielles. La plupart des vingt-sept gouverneurs d’État ont décrété très tôt des mesures de distanciation sociale. Mais leur message est sapé par le dirigeant d’extrême-droite et cette attitude replonge le Brésil dans la crise politique.

Le point sur la situation avec Laurent Vidal, professeur à l'université de la Rochelle, spécialiste de l'histoire du Brésil et auteur de plusieurs ouvrages sur le pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI