Géopolitique, le débat

Reprise du calendrier politique en Chine

Audio 50:00
Les délégués devant le palais de l'Assemblée du peuple, à Pékin, le mardi 5 mars 2019.
Les délégués devant le palais de l'Assemblée du peuple, à Pékin, le mardi 5 mars 2019. REUTERS/Thomas Peter

Pékin continue de faire face à un faisceau de demandes internationales sur les origines de la pandémie de coronavirus. C'est dans ce contexte que se déroule avec plus de deux mois de retard sur le calendrier habituel, la session annuelle du Congrès National du Peuple.

Publicité

Un rituel politique de la Chine rouge depuis les années 1990 qui va évidemment se pencher sur la façon dont Pékin a géré, et peut-être résolu le problème de la Covid-19. Le régime veut repartir de l'avant au plus vite, car pour la première fois depuis le tournant vers l'économie de marché, les Chinois doivent affronter un recul de la croissance.

 

Invités : 

- Alice Ekman, analyste responsable de l’Asie à l’Institut des Éudes de Sécurité de l’Union Européenne (EUISS). Auteure de  « Rouge vif. L'idéal communiste chinois »,  éditions de l’Observatoire

- Jean-Pierre Cabestan, professeur au Département de Science politique et d’Études internationales de l’Université baptiste de Hong Kong et directeur de recherche au CNRS. Chercheur associé à l’Asia Centre. Auteur de « Demain la Chine : Démocratie ou dictature ? » chez Gallimard.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail