Reportage France

Paroles de soignants

Audio 02:30
Principale façade de l'Hôpital Saint-Antoine à Paris. (Photo d'illustration)
Principale façade de l'Hôpital Saint-Antoine à Paris. (Photo d'illustration) Selbymay/Wikimedia/CC BY-SA 3.0

Après dix semaines d'une crise sanitaire sans précédent, le personnel soignant attend le gouvernement de pied ferme. Ce lundi, celui-ci donnera le coup d'envoi de son « Ségur de la santé » dont beaucoup espèrent des mesures sur la hausse des salaires, le temps de travail ou la gouvernance des hôpitaux. « Nous irons vite, nous irons fort », a promis mercredi le ministre de la Santé, Olivier Véran, en présentant le cadre de cette concertation, destinée à améliorer les conditions de travail et la prise en charge des malades. Laurence Théault est allée à la rencontre d’infirmières et d’employée de bureau à l’hôpital Saint-Antoine à Paris. Elles racontent « leur hôpital public » et ses symptômes.