Accéder au contenu principal
Autour de la question

Comment fonctionnent les laboratoires de très haute sécurité, les P4 ?

Audio 48:30
Laboratoire P4 (pathogène de classe 4) Jean Mérieux/Inserm, Lyon. Ces laboratoires de sécurité maximale sont totalement hermétiques et constitués de plusieurs sas de décontaminations et de portes étanches.
Laboratoire P4 (pathogène de classe 4) Jean Mérieux/Inserm, Lyon. Ces laboratoires de sécurité maximale sont totalement hermétiques et constitués de plusieurs sas de décontaminations et de portes étanches. @ Inserm/Latron, Patrice

Comment fonctionnent les laboratoires de très haute sécurité, les P4, où sont étudiés les virus les plus dangereux de la planète ?En France, au Gabon, en Chine ou sur la Baltique... des chercheurs témoignent...

Publicité

Intéressons-nous à ces laboratoires de recherche très particuliers et hautement sécurisés : les P4, où sont étudiés les virus les plus dangereux de la planète (Ebola, virus Nipah ou Marburg) hautement pathogènes, plus meurtriers encore que les coronavirus qui eux, sont classés 3 sur cette échelle de dangerosité… Comment fonctionnent ces laboratoires P3 et P4 ultra sécurisés et sous haute surveillance ? Ces labos, qui par ailleurs, ont fait l’objet de nombreuses rumeurs et de fausses informations...

avec Gaël Maganga, co-responsable Unité Émergence des Maladies Virales Département de Virologie auCentre Interdisciplinaire de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF) au Gabon. 

Thomas Mettenleiter, directeur de l’Institut Friedrich-Loeffler (installé sur l'île de Riems en mer Baltique au nord de l'Allemagne)

Hervé Raoul, directeur du Laboratoire Inserm Jean-Mérieux à Lyon.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.