Accéder au contenu principal
Éco d'ici éco d'ailleurs

Économie française: l’épidémie, la crise, la relance

Audio 48:30
Les ateliers de l'entreprise DeClermont (fabrication de semelles), sauvée par les aides publiques, à Monestier de Clermont.
Les ateliers de l'entreprise DeClermont (fabrication de semelles), sauvée par les aides publiques, à Monestier de Clermont. RFI/David Baché

Dans cette nouvelle édition d’Éco d’ici Éco d’ailleurs, Jean-Pierre Boris interroge ses invités sur la situation de l’économie française. Les derniers chiffres connus sont moins inquiétants que prévus. Cela ne veut cependant pas dire qu’on est au bout des mauvaises nouvelles.

Publicité

En France, les rouages économiques, comme dans beaucoup de pays, ont été mis à l'arrêt pendant deux mois. Depuis le 11 mai 2020, ils sont censés se remettre peu à peu à tourner. Mais, ces rouages grincent. La situation de l'économie française est délicate. Après ces semaines de paralysie, on peine encore à mesurer l'étendue des dégâts : chômage, désindustrialisation, affaiblissement économique du pays. Le président de la République Emmanuel Macron a tenté, lors de son allocution du dimanche 14 juin dernier, de tracer les contours d'un plan de relance.

Ce plan de relance est encore flou. Mais, déjà des sommes très importantes ont été mises sur la table à disposition de l'économie. 500 milliards d'euros selon le chef de l'État français. Ces sommes sont-elles investies à bon escient ? Sont-elles un remède momentané, ou permettent-elles d'engager la relance économique tant attendue ? Le pire est-il certain Voilà quelques-unes des questions qui seront posées dans cette émission à nos deux invités.

- Anne-Sophie Alsif, cheffe économiste du BIPE, un bureau d'études et de prévisions économiques qui réunit une cinquantaine de spécialistes.

La France est exposée au risque protectionniste

Philippe Askenazy, directeur de recherche au CNRS, enseignant et chercheur à l'École d'économie de Paris. Il travaille sur la question de la répartition des richesses. Ses deux derniers livres, “Tous rentiers" et "Partager les richesses" sont publiés aux Éditions Odile Jacob.

►Autres éléments

Les reportages :

1 / Voilà un exemple de secteur qui souffre, celui du tourisme. À Marseille, une des villes les plus pauvres de France, sur le Vieux-Port, cafés, restaurants et hôtels connaissent une crise majeure. Écoutez ce reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Stéphane Burgatt à Marseille.

REP / Marseille hotellerie réstauration

2 / Certaines entreprises ont vu le boulet passer très près et n'ont été sauvées que par l'intervention publique. À Clermont, non loin du massif du Vercors, c'est un reportage Eco d’ici Eco d’ailleurs signé David Baché.

REP / Clermont chaussures

3 / Les aides gouvernementales ne peuvent pas tout. Déjà saignée à blanc au cours des dernières décennies, l’industrie textile française connaît une nouvelle épreuve. Écoutez ce reportage Eco d’ici Eco d’ailleurs signé Angélique Ferat à Strasbourg.

REP / Alsace textile

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.