Accéder au contenu principal
Décryptage

La Chine finalise son système de navigation satellite et s’affranchit du GPS

Audio 19:30
La Chine a lancé le système de navigation par satellite Beidou, qui devrait aider le pays à se libérer de sa dépendance vis-à-vis des autres systèmes de navigation.
La Chine a lancé le système de navigation par satellite Beidou, qui devrait aider le pays à se libérer de sa dépendance vis-à-vis des autres systèmes de navigation. REUTERS

Avec son système de navigation Beidou, la Chine vient de montrer une fois de plus sa volonté de s’affirmer comme une grande puissance et surtout de démontrer sa capacité technologique à le faire. Quelles en sont les conséquences technologiques, commerciales et géopolitiques ?

Publicité

Pékin a lancé, cette semaine, le dernier satellite du système Beidou, un système de géolocalisation qui couvre désormais l’ensemble de la planète. Ce système s’ajoute aux projets européen Galileo, au russe Glonass, et évidemment au GPS américain. La Chine n’en a désormais plus besoin et n’est plus dépendante d’aucun autre système de navigation satellite.

Nos Invités :
- Jean-Yves Le Gall, président du CNES (Centre national d'études spatiales)
- Isabelle Sourbès-Verger, chercheuse au CNRS Centre Alexandre Koyré, spécialiste des questions de géopolitique de l'espace et des politiques spatiales, auteure du livre « Un empire très céleste. La Chine à la conquête de l’espace » (editions Dunod, 2008) et co-auteure du livre « L'espace, nouveau territoire : atlas des satellites et des politiques spatiales » (Belin, 2002).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.