Accéder au contenu principal
Grand reportage

Une semaine de colère noire à Minneapolis

Audio 19:30
Une photo de George Floyd mort à la suite de son interpellation par le policier Derek Chauvin en appuyant son genou sur le cou de la victime pendant 8 minutes et 46 secondes
Une photo de George Floyd mort à la suite de son interpellation par le policier Derek Chauvin en appuyant son genou sur le cou de la victime pendant 8 minutes et 46 secondes REUTERS/Phil Noble

C’était il y a un mois, jour pour jour, le 25 mai 2020, un Noir américain, George Floyd mourait étouffé sous le genou de Derek Chauvin, un policier blanc à Minneapolis. Retour sur les événements et les premiers jours qui ont suivi. 

Publicité

George Floyd avait été accusé par l'employé d'une supérette de quartier d’avoir payé ses cigarettes avec un faux billet de 20 dollars. Ses derniers mots :« I Can’t breathe »  « je ne peux pas respirer ». Les images de son calvaire filmé par des passants et vues des dizaines millions de fois ont immédiatement horrifié l’Amérique, déclenchant des protestations d’une intensité inédite depuis le mouvement des droits civiques aux États-Unis dans les années 60. Manifestations parfois violentes à Minneapolis d’abord, et rapidement dans tous le pays et le reste du monde pour demander la fin des violences policières contre les Noirs. 
Un mois après, le mouvement est loin d’être terminé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.