Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Burkina Faso: les motos impliquées dans la majorité des accidents de la route

Audio 02:21
L’observatoire des accidents dans la capitale recommande le port de casque, le respect du code la route et surtout interdit la manipulation des appareils de communication en conduite afin de réduire les risques et les conséquences des chutes à moto.
L’observatoire des accidents dans la capitale recommande le port de casque, le respect du code la route et surtout interdit la manipulation des appareils de communication en conduite afin de réduire les risques et les conséquences des chutes à moto. AFP/Issouf Sanogo

La moto constitue le principal moyen de transport à Ouagadougou. Elle demeure également la principale source des accidents de la route. Sur 7 000 accidents enregistrés en 2019 par la brigade nationale des sapeurs-pompiers, les engins à deux roues sont impliqués dans plus 6 700 cas.

Publicité

Selon les chiffres de l’observatoire des accidents dans la capitale, les engins à deux roues sont impliqués dans 95% des accidents. Ces accidents sont dû, avant tout, à la méconnaissance du code de la route selon l’observatoire des accidents. À Ouagadougou, la majorité des motocyclistes ne disposent pas de permis de conduire. Au Burkina Faso, près de 3 millions de motocyclettes sont enregistrées au niveau de la direction générales des transports, chargé des immatriculations.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.