Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Ndary Lo, le démiurge

Audio 48:30
Portrait de Ndary Lo en combinaison de pagne tissé, création Claire Kane.
Portrait de Ndary Lo en combinaison de pagne tissé, création Claire Kane. Crédits : Francine Vormese-Matarasso

Trois ans après la mort du sculpteur sénégalais, une monographie lui est consacrée. « Ndary Lo, le démiurge » est parue aux éditions Les Cinq continents.

Publicité

Ndary Lo est un plasticien qui a porté haut les couleurs de son pays, le Sénégal. Il avait d’ailleurs remporté à deux reprises - en 2002 et 2008 - le Grand Prix Léopold Sédar Senghor à la Biennale de Dakar. De Ndary Lo, on connaît ces personnages longilignes en fer en train de marcher ; ces hommes ou ces arbres qui ont l’air de s’élever vers le ciel ; ou encore ces femmes enceintes dont le ventre proéminent recèlent des poupées multicolores. Mais qu’y a-t-il derrière ces créations et qui était vraiment le créateur ? Pour répondre à ces questions et nous accompagner dans son oeuvre, l’avocat et commissaire d’expositions Sylvain Sankalé et Jacques Rouayroux, ami intime de l’artiste sont nos invités. « Ndary Lo, le démiurge », est parue aux éditions Les Cinq continents.

Reportages :

Amélie Beaucour a visité l’exposition « Silent walks », que la galerie « Retour de voyage » présente actuellement à l’Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse. Une exposition qui met en parallèle les œuvres de Ndary Lo et celles du peintre birman Than Kyaw Thay.

Marjorie Bertin s’est rendue à Onzain en Touraine, pour l’ouverture de « L’été musical des Douves ». Une douzième édition pour ce festival de musique classique rural, qui désacralise la « grande musique ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.