Géopolitique, le débat

La revanche de l'Europe?

Audio 50:00
Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis (à gauche), le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez (au centre) et la chancelière allemande Angela Merkel sont satisfaits de l'accord signé entre les 27 pays de l'Union européenne.
Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis (à gauche), le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez (au centre) et la chancelière allemande Angela Merkel sont satisfaits de l'accord signé entre les 27 pays de l'Union européenne. JOHN THYS / POOL / AFP

Percée de la Chine, intensification de la rivalité sino-américaine, montée de la géoéconomie, crise du multilatéralisme : le Covid-19 a révélé et amplifié un certain nombre de tendances géopolitiques préexistantes, et peut-être aussi ouvert un nouvel horizon à l’Union Européenne à en juger l’accord intervenu, cette semaine,  donnant le feu vert à un gigantesque plan de relance.

Publicité

Accord dont l’importance n’est pas tant dans l’ampleur des montants mobilisés que dans son principe qui instaure une forme de solidarité financière inédite entre les 27… étape essentielle vers une Europe plus fédérale, davantage intégrée. La revanche de l’Europe ? Regard sur les marges de manœuvre de la France sur la scène internationale. 

Invités :
Michel Duclos, ancien ambassadeur et conseiller spécial à l’institut Montaigne. « Un virus clarificateur : l’impact du Covid-19 sur la politique étrangère de la France »
Bruno Tertrais, directeur adjoint de la Fondation pour la Recherche Stratégique.  « L’épreuve de faiblesse », Gallimard.  

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail