Accéder au contenu principal
Rendez-vous culture

Niger: l'indépendance chantée par Guero Zarto

Audio 08:20
Hamani Diori, président du Niger avec le président Charles de Gaulle. Diori devient, dans les années 1960, l'allié de la France et Paris assure sa protection.
Hamani Diori, président du Niger avec le président Charles de Gaulle. Diori devient, dans les années 1960, l'allié de la France et Paris assure sa protection. AFP

Le 3 août 1960, il y a exactement 60 ans, le Niger accédait à l’indépendance. Elle est alors chantée par Guero Zarto, vantant les louanges du premier président de la République du Niger dans Diori Hamani Mijin Aïssa.

Publicité

De ce 3 août 1960, jour de l’indépendance du Niger, il ne reste presque aucun souvenir musical. Les enregistrements ont été perdus ou sont tombés en poussière. Subsiste –néanmoins- la trace d’un artiste qui se produisit lors de la cérémonie officielle, c’est Guero Zarto, originaire de Maradi. 

C’est Mahamane Laouali Garba, directeur du Centre de formation et de promotion musicale Taya de Niamey, qui a retrouvé cet enregistrement. Pour lui, il était tout naturel qu’un artiste comme Guero Zarto, très connu à l’époque, participe à un tel évènement politique, l’indépendance : « Dans notre société, chaque évènement né de la matérialisation de notre identité culturelle (les rites agraires, les fêtes saisonnières, les cérémonies qui présidaient aux mariages et aux naissances, l’intronisation des chefs traditionnels) fait souvent appel à des manifestations artistiques, des chants, des danses etc. Ces évènements ont toujours réglé la vie de l’homme et de son environnement. C’est ce qui a fait que Guero Zarto a été un des artistes invités à la proclamation de l’indépendance, explique Mahamane Laouali Garba. Guero Zarto est un artiste de la cour du chef de province de Maradi. La province de Maradi est la troisième région du Niger, c’est notre capitale économique. Donc quand Guero est venu à cet évènement du 3 août pour la proclamation de l’indépendance, il a défilé comme tout le monde. Et à la soirée de l’évènement, il a chanté comme tous les autres artistes qui sont venus des différents coins du Niger ».

Cette chanson est légèrement remaniée par rapport à l’originale. Elle s’intitule Diori Hamani Mijin Aïssa, « Diori Hamani, le mari de Aïssa ». Guero Zarto chante les louanges du premier président de la République du Niger, Diori Hamani, notamment sa politique culturelle, avec la création du musée national de ce nouvel État indépendant.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.