«Au Niger, Niamey, une ville qui se croyait sûre»

Audio 03:22
À Niamey, en avril 2020.
À Niamey, en avril 2020. AFP/Nicolas Remene

Cette semaine, retour à Niamey deux semaines après l'attaque de Kouré. Niamey, une ville réputée paisible, « facile d'accès » pour les travailleurs engagés dans l'humanitaire. Élise Barthet, l'une des autrices de cet article, avec Édouard du Penhoat.

Publicité

Au Niger, Niamey, une ville qui se croyait sûre par Elise Barthet, Matteo Maillard et Ahmed Tarnane

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail