Accéder au contenu principal
Journal d'Haïti et des Amériques

États Unis: Trump accusé d'attiser les tensions raciales avant son déplacement dans le Wisconsin

Audio 19:30
Un manifestant de Black Lives Matter face aux manifestants du mouvement Blue Lives Matter, qui supporte la police, à Kenosha le 30 août 2020.
Un manifestant de Black Lives Matter face aux manifestants du mouvement Blue Lives Matter, qui supporte la police, à Kenosha le 30 août 2020. REUTERS/Jim Vondruska
Par : Anne Verdaguer
21 mn

Donald Trump va se rendre mardi 1er septembre dans l'État du Wisconsin, où il est accusé par son adversaire, le démocrate Joe Biden, d'avoir « attisé » les braises des tensions raciales et sociétales qui ont suivi les graves blessures d'un Afro-Américain, Jacob Blake, par les tirs d'un policier blanc.

Publicité

Avec notre invité Romain Huret, historien des États-Unis, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Venezuela : Maduro gracie plus d'une centaine d'opposants
Le président vénézuélien Nicolas Maduro a gracié plus de cent opposants, dont des députés et des collaborateurs du chef de file de l'opposition Juan Guaido, « dans le but de promouvoir la réconciliation nationale », à trois mois de législatives que l'opposition appelle à boycotter.

Haïti : violences à Port-au-Prince à la veille de trois jours de deuil national
« Le quartier défavorisé de Bel-Air ressemble à une zone de guerre », alerte Le Nouvelliste. « Dimanche, en fin d’après-midi, des colonnes de fumée s’échappent du voisinage, des rafales d’armes automatiques retentissent. Plusieurs maisons sont incendiées ». Ces nouvelles violences interviennent alors qu’Haïti observe actuellement un deuil national de trois jours après l’assassinat, vendredi 28 août, du bâtonnier de Port-au-Prince.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.