Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

«Black Out», ségrégation à Hollywood

Audio 48:30
Détail de la couverture de la bande dessinée "Black Out" de Loo Huy Phang et Hugues Micol
Détail de la couverture de la bande dessinée "Black Out" de Loo Huy Phang et Hugues Micol © éditions Futuropolis

« Black Out » de Loo Huy Phang et d'Hugues Micol retrace en bande dessinée l'âge d'or d'Hollywood, à travers le destin de Maxymus Ohanzee Wyld, star métisse du cinéma.

Publicité

C’est une fresque de 200 pages en noir et blanc qui nous raconte le destin d’un métis afro-américain, également descendant d’Indien comanche et avec du sang chinois. Il va côtoyer les vedettes adulées du cinéma de l’âge d’or d’Hollywood, et se battre pour que les minorités aient de vrais et grands rôles. Et il va réussir.

Maxymus Ohanzee Wyld va tourner avec les plus grands réalisateurs aux côtés des plus grandes stars, et souvent les mettre dans son lit, avant que son nom ne soit effacé des génériques et sa présence à l’écran gommée.

C’est au cœur de la fabrique des héros, et au cœur de la ségrégation et du maccarthysme que nous emmènent la scénariste Loo Huy Phang et le dessinateur Hugues Micol. La bande dessinée « Black Out » est parue aux éditions Futuropolis.

Et en fin d'émission, la chronique musique d'Alain Pilot. Il nous présente « Traverse », troisième album de Robi, sous le label Fraca.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.