Accéder au contenu principal
Décryptage

Mali: l’armée peut-elle tenir le pouvoir?

Audio 19:30
Le porte-parole des putschistes du CNSP, Ismael Wagué, s'adresse à la presse le 19 août, au lendemain d'un coup d'État qui a amené la démission du président malien Ibrahim Boubacar Keïta.
Le porte-parole des putschistes du CNSP, Ismael Wagué, s'adresse à la presse le 19 août, au lendemain d'un coup d'État qui a amené la démission du président malien Ibrahim Boubacar Keïta. AFP/Annie Risemberg
Par : Romain Auzouy
21 mn

Trois semaines après le putsch qui a conduit à la démission du Président Ibrahim Boubacar Keïta, la junte au pouvoir a lancé des consultations sur la transition censée ramener les civils à la tête du Mali.

Publicité

La durée de cette transition interroge, sa forme également. L’armée malienne est affaiblie et peine à faire face aux menaces sécuritaires. Même si la junte jouit d’une bonne image auprès de la population, sera-t-elle capable de changer profondément le système comme elle entend le faire ? Quels parallèles avec de précédentes situations dans ce pays qui a déjà connu plus de trois décennies avec à sa tête un chef de l’État issu de l’armée ?

Nos invités :
- Anne Savey, ancienne directrice des opérations de Promediation, spécialisée dans l’analyse, la prévention et la résolution des conflits.

- Mamadou Samaké, professeur de droit public et de sciences politique à la faculté des sciences administratives et politiques de Bamako.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.