Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Entre le masque et la plume, Gogol pointe son «Nez»

Audio 48:30
«Le Nez», d’après Nicolas Gogol, par la Compagnie La Voix des Plumes, au Théâtre 13/Jardin à Paris jusqu’au 11 octobre 2020.
«Le Nez», d’après Nicolas Gogol, par la Compagnie La Voix des Plumes, au Théâtre 13/Jardin à Paris jusqu’au 11 octobre 2020. Crédits : Pascal Gély

La compagnie de théâtre «La Voix des Plumes» joue sur la scène du Théâtre 13/Jardin à Paris, l'adaptation de la nouvelle «Le Nez» de Nicolas Gogol.

Publicité

En ce moment, il a tendance à disparaître et à réapparaître. On cache son nez sous un masque pour se protéger, mais on scrute ses humeurs avec inquiétude. Il ne faudrait pas qu’il coule, ni qu’il soit bouché. On deviendrait suspect. Alors imaginez qu’un beau matin, vous vous réveillez sans lui, et qu’un peu plus tard vous le voyez en train de se balader avec de petites jambes dans les rues de la ville ! Farcesque, et absurde, me direz-vous ? Sans doute, et c’est heureux, car ainsi on peut en rire, et on en a bien besoin du rire par les temps qui courent.

Rire du «Nez», c’est ce que propose la Compagnie «La Voix des Plumes». Elle présente jusqu'au 11 octobre 2020 au Théâtre 13/Jardin à Paris, une adaptation de la nouvelle «Le Nez» de l’écrivain russe Nicolas Gogol. Le compositeur Léon Bailly, la comédienne Laura Chetrit et Ronan Rivière, qui adapte, met en scène et joue également, sont nos invités.

Reportage : un détour par la Biélorussie, où les artistes sont en première ligne dans le mouvement de protestation contre la réélection du président Alexandre Loukachenko. Reportage à Minsk signé Antoine Pecqueur.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.