Accéder au contenu principal
Revue de presse française

À la Une: Trump, l’arroseur-arrosé

Audio 04:38
Le président Donald Trump atteint du Covid-19 est soigné à l'hôpital Walter Reed, dans la banlieue de Washington (Illustration).
Le président Donald Trump atteint du Covid-19 est soigné à l'hôpital Walter Reed, dans la banlieue de Washington (Illustration). REUTERS/Carlos Barria
10 mn

Publicité

À un mois du scrutin, Donald Trump est à l’hôpital. Testé positif au Covid-19, le président américain, en pleine campagne électorale, est contraint de bouleverser la sienne. Le président en hélico, direction l’hosto ! Vrai coup de théâtre et vrais-faux espoirs... Le candidat républicain va devoir renoncer par-ci. Il va devoir renoncer à ses meetings électoraux par-là (pas pareil !), Donald Trump traité par un remède expérimental. La presse, comme rarement, est prise de frénésie.

Le Figaro souligne « l’ironie de la situation », évoque un « cataclysme », et rapporte cette remarque du créateur de la série House of Cards. Beau Willimon, c’est son nom, a dit qu’un tel rebondissement « n’aurait pas tenu dix secondes » s’il avait été proposé par des scénaristes !

Tout à son habitude, le président des Etats-Unis ayant annoncé la nouvelle dans un tweet, le quotidien Libération estime que ce fut-là « sans doute son premier tweet positif » ! Tout à sa dent dure, Libé le remarque : « On savait déjà que Donald Trump n’avait rien fait pour protéger ses concitoyens de la terrible pandémie qui a sévi aux États-Unis plus que dans tout autre pays au monde ; nous savons maintenant qu’il n’a même pas été capable de s’en protéger lui-même ». N’en jetez plus !

L’Hidalgo verte de Paris

Coronavirus encore, mais à Paris cette fois-ci, où la maire n’est pas favorable à l’éventuelle fermeture des restaurants pour éviter la propagation de l’épidémie si, d'ici lundi, la capitale française venait à être placée en « zone d'alerte maximale ». Anne Hidalgo l’a dit au journal Le Parisien. « Si une mesure temporaire de fermeture venait à entrer en vigueur, il faudra l'appliquer, y déclare l’édile parisienne. Mais nous devons tout mettre en œuvre pour maintenir l'essentiel de notre vie économique et sociale ».

Dans cet entretien, la maire de Paris annonce aussi de nouvelles mesures à venir dans la capitale - nouvelles pistes cyclables, nouvelles rues réservées aux piétons, nouvelles voies sans voiture sur les quais de Seine, ensemble qualifié en Une de « surenchère verte » par Le Parisien.

Haro macronien sur l’islam radical

Dans la presse également, le plan de lutte contre « l’islam radical » d’Emmanuel Macron. Ce que la presse a apprécié, c’est l’exercice d’équilibriste du président. Comme le souligne Libération, ce discours « a été salué par des adversaires irréconciliables, ceux qui s’accusent sans relâche sur les réseaux sociaux d’être « islamophobes » ou à l’inverse « islamogauchistes » ». Toutefois, complète Libé, la « météo » politique demeure « lourde de menaces », sur ce thème oh combien délicat.

Plus nettement, Le Figaro se réjouit de ce discours prononcé hier aux Mureaux par Emmanuel Macron, discours que ce journal qualifie de « fort ». Mais au-delà du discours, « la bataille commence », avertit Le Figaro.

Elle ne fait même que commencer, prédit ce quotidien, en dénonçant une « intimidation morale » opérée par « le chœur des indignés (lequel) déjà entonne sa pénible rengaine : « Discrimination, stigmatisation, exclusion » ». Des « indignés » qui utilisent à merveille les ressources de la « rhétorique victimaire », dénonce Le Figaro, et qui revêtent « de la tunique antiraciste » ce qui n’est, selon ce journal, qu’« indigénisme et décolonialisme ». Attention, « la facilité serait d’y céder, le courage d’y résister », avertit Le Figaro.

Jersey, l’île au trésor

Cette vaste enquête à présent sur l’évasion fiscale pratiquée à Jersey, la plus grande des îles anglo-normandes, située entre France et Angleterre, paradis fiscal, donc, mais aussi vraie lessiveuse servant au blanchiment d’argent. S’appuyant sur plus de 350 000 pages de documents confidentiels obtenus par un réseau de médias européens, dont, en France, le site Mediapart, cette enquête met en cause une société de services financiers nommée La Hougue, basée à Jersey et fondée par un millionnaire canadien du nom de John W. Dick. Et ils révèlent « les méthodes d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent utilisées, au profit de leurs clients, par les professionnels de l’offshore basés dans cette petite île anglo-normande, paradis fiscal au cœur de l’Europe, situé à seulement 25 kilomètres des côtes françaises », énonce Mediapart. Journal en ligne qui dénonce « les criminels en col blanc » exerçant à Jersey, « où le pouvoir politique est entre les mains de financiers qui ont tout intérêt à ce que rien ne change ».

Haut-Karabakh, aux portes de l’enfer

Ce reportage au Haut-Karabakh enfin, dans la région à majorité arménienne et qui est disputée par l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Reportage de guerre, en pleine désolation. Bienvenue en enfer, dont la porte, ici, s’appelle Martouni, « ville fantôme » pilonnée par les roquettes de l’armée azerbaïdjanaise, où s’est rendu le journal Libération, au cœur de la région où les « braises » du conflit entre Arménie et Azerbaïdjan se sont rallumées. Lequel journal, une fois encore, dénonce « la présence de supplétifs syriens de l’armée turque aux côtés des Azéris », tout en admettant que la Turquie « détient en partie la clé de ce conflit ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.