Accéder au contenu principal
Reportage international

Au nord de l'Irak, les civils kurdes pâtissent du conflit avec la Turquie

Audio 02:31
Une drone utilisé par l'armée turc dans le conflit contre les rebelles du PKK, dans le nord de l'Irak.
Une drone utilisé par l'armée turc dans le conflit contre les rebelles du PKK, dans le nord de l'Irak. AFP/Birol Bebek

La Turquie intervient militairement dans le nord de l’Irak depuis de nombreuses années contre les rebelles kurdes du PKK, une organisation politique et armée, considérée comme terroriste par Ankara, mais aussi par les États-Unis et l'Union européenne.

Publicité

En juin dernier, la Turquie a annoncé le lancement d'une double opération aérienne et terrestre contre ce groupe, sans l'approbation de Bagdad, qui a haussé le ton à plusieurs reprises au cours des derniers mois pour demander l'arrêt des bombardements. Côté kurde, le PDK, à la tête du gouvernement autonome, n'a pas beaucoup protesté. Et pour cause : sa rivalité avec le PKK est connue de longue date. Au milieu de ce conflit, les civils peinent à vivre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.