Accéder au contenu principal
Décryptage

Kirghizistan, le grand oublié?

Audio 19:30
Des manifestants kirghiz face aux forces de l'ordre avant la prise du siège du pouvoir à Bichkek au Kirghizistan, le 5 octobre 2020.
Des manifestants kirghiz face aux forces de l'ordre avant la prise du siège du pouvoir à Bichkek au Kirghizistan, le 5 octobre 2020. AFP Photos/VYACHESLAV OSELEDKO
Par : Romain Auzouy
21 mn

Le Kirghizistan est secoué par une crise politique depuis le début de la semaine, suite aux élections législatives controversées de dimanche (4 octobre 2020) marquées par des fraudes massives à l’avantage des partis au pouvoir.

Publicité

Population dans la rue, pillage, la situation vire au chaos dans ce petit pays pauvre, ex-République soviétique au cœur de l’Asie centrale. Un nouveau Premier ministre a été nommé quelques heures après avoir été libéré de prison par les manifestants. Les protestataires exigent le départ du président. La Communauté internationale s’inquiète et appelle au calme. Quelles sont les raisons profondes de cette crise ? Comment peut-elle évoluer ? Quel doit être le rôle des grandes puissances de la région, la Chine et la Russie ?

Invité :
- David Gaüzere, chercheur associé de l’Institut de recherche Montesquieu rattaché à l’Université Bordeaux IV et spécialiste du Kirghizistan.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.