Liban: un an après le début du soulèvement

Audio 02:34
Un soldat libanais tente de faire reculer des manifestants anti-gouvernement, à Beyrouth, le 12 septembre 2020.
Un soldat libanais tente de faire reculer des manifestants anti-gouvernement, à Beyrouth, le 12 septembre 2020. AP Photo/Bilal Hussein

Le soulèvement peut-il repartir au Liban ? C’est l’espoir de ceux qui appellent à manifester cet après-midi, à Beyrouth. Il y a un an, le 17 octobre 2019, des centaines de jeunes descendaient dans la rue pour protester contre l’adoption de nouvelles taxes par le gouvernement. Deux jours plus tard, des centaines de manifestants se mobilisaient dans le pays, dénonçant la corruption de la classe politique et réclamant un changement du système. Depuis, la mobilisation s’est essoufflée. Mais pour les jeunes qui ont porté le mouvement, le soulèvement a marqué un tournant.