Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Covid-19: le recyclage en Europe en danger?

Audio 19:30
Le recyclage du plastique, un enjeu environnemental chamboulé par la pandémie de Covid-19 (image d'illustration).
Le recyclage du plastique, un enjeu environnemental chamboulé par la pandémie de Covid-19 (image d'illustration). CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Le Covid-19 va-t-il chambouler nos habitudes de recyclage en Europe ? La pandémie, la crise économique et la chute du prix du pétrole qu'elle a engendrées ont aussi eu pour conséquence la baisse du cours du plastique.

Publicité

En clair, recycler le plastique est, depuis quelques mois, économiquement moins intéressant. Qu'à cela ne tienne, la Slovénie, ce petit pays d'Europe centrale, n'a pas l'intention de perdre son statut d'exemple en la matière. En 2016, le pays a vu sa capitale élue ville verte, car Ljubljana est un modèle en Europe dans le traitement et le recyclage des ordures. 95% de ses déchets triés sont valorisés. La petite taille du pays 2 millions d'habitants facilite les choses, mais n'explique pas tout, comme a pu le constater Frédérique Lebel.

69 points de collecte et de tri dans toute la ville de Ljubljana, en Slovénie. Les containers sont enfouis dans le sol.
69 points de collecte et de tri dans toute la ville de Ljubljana, en Slovénie. Les containers sont enfouis dans le sol. RFI/Frédérique Lebel

À l'opposé de LJubljana, il y a Istanbul, la capitale de la Turquie. Ici aussi, on recycle, mais avec les moyens du bord. L'essentiel du tri repose sur des hommes pour la plupart : les chiffonniers. Ils sont près d'un demi-million dans la capitale turque à trier et récupérer ce qui peut être revendu, le tout sans statut et dans des conditions pénibles. Les explications d'Anne Andlauer.

Le plastique, c'est le grand problème. Les plastiques à usage unique surtout. Ils font leur grand retour depuis le début de la pandémie. Que faire de ces déchets souvent impossibles à recycler ? L'Angleterre a peut-être trouvé un début de solution. Cet été, le pays a inauguré sa première route en plastique. En partie en tout cas, puisque ce plastique est mélangé à de l'asphalte. La première voie du genre se trouve dans le nord du pays, mais une autre est en construction dans l’ouest du pays. Un reportage de Marie Billon.

Autre source de déchets, les chantiers. Le Grand Paris, l’un des plus grands chantiers d'Europe actuellement avec la construction ou l'extension de cinq lignes de métro autour de la capitale est un bon exemple. 45 millions de tonnes de déblais vont être sortis de terre pour construire les tunnels et les nouvelles gares. La société du Grand Paris promet d'en valoriser au moins 70%. Mais concrètement les régions voisines de l'Île-de-France craignent surtout de devenir la poubelle de ce gigantesque projet. Dans les boucles de la Seine, par exemple, près de Freneuse et de Moisson, la société Lafarge Holcim prévoit de remblayer des carrières avec 750 000m2 de terres en provenance du chantier. Les habitants s'inquiètent. Reportage de Juliette Rengeval.

Et comme on a encore un peu la tête en vacances, Alice Debatis de la RTBF nous emmène pour un grand tour à bicyclette : 5 000 km de pistes cyclables sur l'une des pistes du réseau européen Eurovélo. La balade démarre en Norvège pour se terminer à Saint-Jacques de Compostelle en Espagne. En tout, sept pays à traverser avec entre autres les paysages bucoliques de la Belgique. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.