Accéder au contenu principal
Invité international

Biélorussie: «Le rapport de force montre que les grévistes sont capables de se mobiliser»

Audio 07:02
Une manifestation de l'opposition biélorusse à Minsk le 26 octobre 2020.
Une manifestation de l'opposition biélorusse à Minsk le 26 octobre 2020. (AP Photo)
Par : Fanny Bleichner
8 mn

Un nouveau chapitre du mouvement de contestation qui dure depuis deux mois et demi s’ouvre en Biélorussie, avec l'appel générale lancé, dimanche denier, par la figure principale de l'opposition Sveltana Tikhanovskaïa, qui avait adressé un « ultimatum du peuple » si le président ne démissionnait pas avant dimanche soir. Alexandre Loukachenko, qui occupe le pouvoir dans le pays depuis plus d'un quart de siècle, avait fait savoir qu'il ignorerait l'ultimatum. Le décryptage de Ronan Hervouet, maître de conférences en sociologie à l’université de Bordeaux et chercheur au Centre Émile Durkheim. Auteur de  Le Goût Des Tyrans. Une éthnographie politique du quotidien en Biélorussie, éditions Le Bord de l'eau.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.