Accéder au contenu principal
Journal d'Haïti et des Amériques

Quelle politique étrangère pour Joe Biden?

Audio 19:30
Le président élu Joe Biden s'adresse à ses partisans, le samedi 7 novembre 2020, à Wilmington.
Le président élu Joe Biden s'adresse à ses partisans, le samedi 7 novembre 2020, à Wilmington. AP Photo / Andrew Harnik
Par : Mikaël Ponge
22 mn

« Nous serons de retour, n’ayez aucun doute là-dessus ». Ces mots, Joe Biden les avait prononcés, il y a presque deux ans déjà, en février 2019, devant la conférence de Munich sur la sécurité. Une Amérique de retour au centre du monde. L'élection du candidat démocrate est-elle synonyme d'un retour à la vie internationale d’avant ? Le retour du multilatéralisme ? Quelle relation les États- Unis du nouveau président entretiendront avec la Chine ou la Russie ? Jonathan Paquin, professeur titulaire à l'Université Laval à Québec, spécialiste de la politique étrangère américaine et canadienne, America’s Allies and the Decline of the US Hegemony, aux éditions Routledge, doute qu'une profonde rupture soit opérée.

Publicité

Sur la scène intérieure, Joe Biden déjà au travail. L’urgence, c’est la pandémie de coronavirus et l’économie, comme le titre le Washington Post ce lundi matin (9 novembre 2020). Revue de presse avec Romain Lemaresquier.

Haïti : La Cour des comptes haïtienne muselée par le président Jovenel Moïse
Par un décret, Jovenel Moïse vient de drastiquement réduire les pouvoirs de la Cour supérieure des comptes. C’est cette institution qui avait établi que tous les gouvernements qui se sont succédé en Haïti entre 2008 et 2016 avaient très mal géré, et parfois même détourné les près de deux milliards de dollars du fonds Petrocaribe. Jovenel Moïse lui-même avait été indexé par l’audit de la Cour supérieure pour avoir été au cœur d’un « stratagème de détournement de fonds » avant sa prise de fonction. Les précisions à Port-au-Prince d’Amélie Baron.

Bolivie : le retour d'Evo Morales après un an d’exil
Evo Morales, l'ex-chef d'État Bolivien est attendu, ce lundi 9 novembre, dans son pays. Il était parti, il y a an, tout juste sous la pression de l'armée et de la rue. Mais un an plus tard, la donne a changé, son dauphin est maintenant en poste. Alice Campaignolle.

À lire aussi : L'ex-président Evo Morales rentre en Bolivie après un an d'exil

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.