Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Le difficile rebond de l'économie européenne

Audio 19:30
Le président du Conseil européen Charles Michel, lors du sommet européen en visioconférence du 19 novembre 2020.
Le président du Conseil européen Charles Michel, lors du sommet européen en visioconférence du 19 novembre 2020. © AFP/OLIVIER MATTHYS
Par : Frédérique Lebel
23 mn

En Europe, c’est une crise politique qui vient se superposer à la récession. Réunis hier (19 novembre 2020) en sommet en visioconférence, les 27 ont été incapables de s’entendre sur un budget et sur le plan de relance de 750 milliards d’euros, dont il dépend !!! 

Publicité

On en parle beaucoup dans l’édition de notre partenaire, le magazine Courrier international de cette semaine. 

La crise a été provoquée par le blocage des deux enfants terribles de l’UE, la Hongrie et la Pologne. Ils refusent que les aides européennes soient conditionnées au respect de l'État de droit. Et les éditorialistes de ces deux pays nous expliquent leur vision de la crise…. C'est la chronique de Sasha Mitchell.

L'engagement du footballeur Marcus Rashford

Les enfants britanniques auront bien un repas gratuit pendant les vacances de Noël, malgré la crise. C’est le résultat d’un curieux bras-de-fer qui a opposé ces dernières semaines, le footballeur Marcus Rashford, attaquant vedette de Manchester United, et le Premier ministre Boris Johnson. Le premier a réussi à faire entrer un peu plus de social dans le programme du gouvernement. À Londres, Marie Billon.

L'Espagne, le pays le plus touché

Une récession historique, avec une économie en baisse de 7,7% sur l’ensemble de l’UE, voilà les prévisions. Et dans ce paysage de désolation, l’Espagne devrait détenir le triste record de la pire récession annoncée. C'est ce qu'annonce le Fonds Monétaire International FMI, selon ses dernières estimations, l'Espagne doit s'attendre à une chute de 12,8% de son PIB en 2020. Une catastrophe économique qui s'explique notamment par l'effondrement du tourisme - rappelons-le, c'est 12% de son économie, 13% de ses emplois directs - mais c'est aussi un secteur qui fait vivre indirectement de nombreux services et sur lequel reposent presque entièrement certaines régions. À Barcelone,  Elise Gazengel.

Le cauchemar des artistes grecs 

Et parce que son économie repose aussi énormément sur le tourisme, la Grèce devrait être un des pays qui souffrira le plus de la récession. Une douche froide alors que le pays commençait à peine à se relever de la crise de la dette et à attirer les investisseurs étrangers. Le chômage est reparti à la hausse et pourrait atteindre 20% à la fin de l’année 2020. Pour les artistes qui, pour la plupart, n’ont pas de statut professionnel, les prochains mois vont ressembler à un cauchemar, c’est le reportage à Athènes de Joël Bronner. 

La chronique musique de Vincent Théval  

Et malgré la crise, il y a quelques bonnes nouvelles, comme le retour du groupe britannique Gorillaz

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.