Accents d'Europe

Inceste: briser l'omerta et protéger les enfants

Audio 19:30
Dans « La familia grande », Camille Kouchner accuse le politologue Olivier Duhamel d'inceste.
Dans « La familia grande », Camille Kouchner accuse le politologue Olivier Duhamel d'inceste. © JOEL SAGET/AFP

Une personne sur 10 dit avoir été victime d'inceste dans son enfance, selon une étude Ipsos en France, pour l'association Face à l'inceste. En Allemagne, c'est un enfant sur sept qui subit des agressions sexuelles, d'après une étude de l'Université de Ulm. Grâce à la parution du livre de Camille de Kouchner sur le viol de son frère jumeau par son beau-père Olivier Duhamel, l’omerta qui pèse toujours sur ces affaires commence à se briser.

Publicité

Le hashtag #meetooincest a fleuri sur les réseaux sociaux, et la parole se libère. Notre reporter en France Lise Verbeke a rencontré Viviane, victime d'inceste il y a 40 ans, qui raconte la difficulté qu'elle a eue à se reconstruire, et Maître Anne-Laure Pillon, avocate qui explique en quoi l'action en justice participe aussi de cette reconstruction.

Le Sénat français vient de voter une proposition de loi destinée à protéger les mineurs de 13 ans, mais avant de légiférer le gouvernement, va entamer des consultations. Que font les différents pays européens ? Daniel Vigneron, du site myeurop.info, nous répond. 

Protéger les enfants passe aussi par la prévention : en novembre 2020, la France a généralisé à tout le pays un accueil téléphonique destiné à éviter les passages à l'acte. Un tel dispositif, déjà testé dans quelques régions, existe depuis plus de 15 ans en Allemagne, nous explique notre correspondant à Berlin, Julien Méchaussie.

Dans les affaires de pédophilie, les jeunes filles peuvent être doublement victimes : car tomber enceinte hors mariage, qu’il y ait eu viol ou non, entraîne encore le rejet dans certains pays. En Irlande, il a existé jusqu’en 1998 des maisons pour mères célibataires, où les nouveau-nés étaient souvent confisqués pour être placés. Un rapport de 3 000 pages vient de révéler l'ampleur de ce drame. À Dublin, notre correspondante Emeline Vin a recueilli les témoignages de deux femmes, l’une a accouché dans une de ces maisons, l’autre y est née.

(Rediffusion du 28 janvier 2021).

© myeurop.info/

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail