Accents d'Europe

L'Europe et la crainte d'une 4e vague

Audio 19:30
Emmanuel Macron a annoncé, lundi 12 juillet 2021, la vaccination obligatoire pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, Ehpad et maisons de retraite.
Emmanuel Macron a annoncé, lundi 12 juillet 2021, la vaccination obligatoire pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, Ehpad et maisons de retraite. © GONZALO FUENTES/REUTERS

C'est la ruée sur la vaccination en France après les annonces du président Macron qui va imposer un pass sanitaire à l'entrée de la plupart des lieux publics, et qui va rendre obligatoire la vaccination contre le Covid pour les personnels soignants et tous ceux, professionnels et bénévoles, qui sont en contact avec des personnes fragiles.

Publicité

À l'origine de ces nouvelles mesures, l'inquiétude alors que plusieurs pays européens enregistrent une multiplication des contaminations avec le variant Delta, une mutation du coronavirus originaire d'Inde : Espagne, Portugal, Grèce, Pays-Bas. Et en Irlande, Emeline Vin, la quatrième vague est là.

 

Les LGBT hongrois face à la loi 

Depuis son entrée en vigueur, la loi hongroise qui interdit la diffusion de contenus sur l’homosexualité auprès des mineurs provoque une tempête en Europe : une fois de plus, le Premier ministre ultra nationaliste Viktor Orban détricote les droits des LGBT, dans un pays qui était plutôt progressiste. Il faut se souvenir que la Hongrie est le premier pays de l’Est à avoir dépénalisé l’homosexualité dans les années 60. Comment la loi va-t-elle être appliquée, et comment réagit la communauté LGBT ? C'est un reportage de Florence La Bruyère.

La Serbie change les noms des rues à Belgrade 

À Belgrade, les références au passé yougoslave, mais aussi aux villes voisines dans les Balkans sont remplacées par des références à un passé glorieux, serbe. Une manière de changer de regard sur l'histoire. À Belgrade, Louis Seiller.

Agnès Callamard, la Française à la tête d'Amnesty International

Le Parlement européen coorganise, ce vendredi 16 juillet 2021, la toute première conférence de haut niveau sur la situation mondiale des droits de l’homme, en présence de personnalités comme le prix Nobel de la Paix Denis Mukwege et la patronne d'Amnesty International.

Agnès Callamard a pris la tête d'Amnesty, l'une des plus importantes organisations mondiales de défense des droits humains, au mois d'avril 2021. La Française n'est pas diplomate et elle ne veut pas de cette étiquette. Elle se revendique militante, femme de terrain et s'est fait connaître à l'ONU par ses enquêtes sans concessions. Vincent Souriau.

Champanskoïe, la crainte d'une crise franco-russe

C’est LE psychodrame franco-russe de ces derniers jours : la Russie va-t-elle s’approprier l’appellation « champagne » - champanskoïe en russe ? Ces derniers jours, les viticulteurs français s’indignent d’une loi récemment promulguée par Vladimir Poutine, qui réserverait cette appellation aux vins produits en Russie. Cela menace de tourner à la crise diplomatique. Les explications de Jean Cassey.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail