Accents d'Europe

Tensions migratoires entre Londres et Paris

Audio 19:30
Des réfugiés afghans à l'aéroport de Londres, le 26 août 2021. (Image d'illustration)
Des réfugiés afghans à l'aéroport de Londres, le 26 août 2021. (Image d'illustration) © AFP - DOMINIC LIPINSKI

La victoire des talibans en Afghanistan le mois dernier (août 2021) pose la question de l'accueil des réfugiés au sein de l'UE, mais aussi en Turquie. Et les tensions se répercutent de frontière en frontière.

Publicité

126 migrants ont été secourus en mer entre la France et l'Angleterre et ramenés en France par la marine nationale, le week-end dernier, et dans la semaine plus de 1.000 personnes avaient traversé la Manche jusqu'au littoral anglais. Une situation inquiétante : les autorités dénombrent 11 morts depuis le début de ces traversées. Le ton est monté entre Londres et Paris, et les Britanniques menacent de refouler les embarcations de fortune.  Les précisions à Londres de Marie Billon.

Un nouveau mur en Europe. Il va séparer la Pologne de la Biélorussie. Le gouvernement polonais ultra-conservateur de Mateusz Morawiecki a ordonné sa construction pour  interdire l'arrivée de migrants du Moyen-Orient qui transitent par Minsk. L’état d’urgence a même été décrété dans près de 200 localités polonaises frontalières, ce qui interdit notamment leur accès aux médias, au grand dam des humanitaires. À Varsovie, les explications de Damien Simonart. 

 La Turquie accueille près de 3 700 000 Syriens, notamment suite à un accord avec Bruxelles. Anticipant un possible afflux de réfugiés afghans fuyant les mollah, les autorités turques multiplient les arrestations ces dernières semaines, poussant des centaines de milliers d’Afghans clandestins à vivre dans la peur. Et elles visent notamment les chiffonniers afghans, très nombreux à Istanbul. Reportage, Anne Andlauer.

En Norvège, les travaillistes ont remporté les législatives après une campagne dominée par la question du climat et de l'avenir du pétrole, la grande richesse du pays. Le travailliste Jonas Garh Store devrait devenir le prochain Premier ministre, mais en fonction des résultats définitifs il devra composer avec certains partis favorables à la sortie des hydrocarbures. Le sujet est particulièrement sensible à Stavanger, capitale du pétrole sur la côte sud-ouest du pays. Reportage d'Anne-Françoise Hivert.

Pas de répit pour les opposants en Biélorussie : Maria Kolesnikova, 39 ans - une grande figure de la contestation de l'été 2020 - a été condamnée à 10 ans de prison le 6 septembre 2021, notamment pour «complot visant à s'emparer du pouvoir». Elle avait refusé de quitter son pays, tout en étant parfaitement consciente des risques encourus. La peine lui a été infligée à l'issue d'une audience à quasi huis-clos. Un portrait signé Carlotta Morteo.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail