Autour de la question

Que nous apprennent les spationautes?

Audio 48:30
L'humain et l'espace.
L'humain et l'espace. © CNES

Que nous apprennent les spationautes, Thomas Pesquet en tête, sur les limites physiologiques de l’humain dans l’espace, en l’absence de gravité, soumis au rayonnement cosmique et à un confinement total ?

Publicité

À quelques jours du départ de Thomas Pesquet dans l’espace, nous allons chercher à comprendre comment les humains spationautes (mais aussi les autres animaux et le vivant en général) peuvent s’adapter dans l’espace et à quel prix. Est-il possible de vivre sans gravité ? De résister au rayonnement cosmique mais aussi au confinement ? Avec quelles conséquences physiologiques et psychologiques pour les Terriens que nous sommes ? Comment le cerveau, le squelette, les muscles, les organes vitaux s’adaptent à un séjour dans l’espace ? Pourquoi vieillit-on plus vite hors du berceau terrestre ? Que nous apprennent  les spationautes sur nous-mêmes, sur notre fonctionnement et sur nos dysfonctionnements ?

Guillemette Gauquelin Koch, responsable du Programme Science de la Vie au CNES pour l’ouvrage L'Humain et l’espace, ses adaptations physiologiques.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail