Carrefour de l'Europe

L’Europe en a-t-elle fini de son innocence?

Audio 48:30
Luuk van Middelaar et Gilles Finchelstein.
Luuk van Middelaar et Gilles Finchelstein. © Sake Elzinga / Robert Deyrail/Gamma-Rapho via Getty Images

Longtemps et notamment après 1989, et la chute du mur de Berlin, les Européens ont cru que le reste du monde allait (par capillarité ?) ressembler à l’Union européenne : un espace de liberté dans le respect des minorités, doté d’un État de droit, et d’un capitalisme régulé par un État providence. 

Publicité

Or il n’en est rien, une succession de crises (Euro, migrants, Brexit, Covid...) ont mis à mal cette perspective alors même que son environnement géostratégique se raidissait avec Xi Jinping en Chine, Vladimir Poutine en Russie ou Recep Tayyip Erdogan en Turquie sans oublier l’épisode Donald Trump qui a rappelé aux Européens que le parapluie américain n’était pas forcément éternel. 

Entre la Chine et les États-Unis, l’Union européenne doit pour trouver sa place sortir de sa naïveté et de sa léthargie géostratégique… Bref, en finir avec son innocence ! 

Avec

- Luuk van Middelaar, philosophe politique néerlandais, historien. Professeur de Droit européen à l’Université de Leyde. Son dernier livre « Quand l’Europe improvise » chez GallimardSon site : ici  

«Quand l'Europe improvise, dix ans de crises politiques», de Luuk van Middelaar.
«Quand l'Europe improvise, dix ans de crises politiques», de Luuk van Middelaar. © Editions Gallimard

- Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean Jaurès. Plus d’infos : ici.  

Avec Sasha Mitchell de Courrier International.

© Courrier international

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail