Carrefour de l'Europe

Le Portugal, un eldorado ébranlé par le Covid

Audio 48:30
Un homme boit son café en terrasse, à Portas do Sol, au Portugal, suite au déconfinement du 5 avril 2021.
Un homme boit son café en terrasse, à Portas do Sol, au Portugal, suite au déconfinement du 5 avril 2021. © PATRICIA DE MELO MOREIRA/AFP

En ce dimanche 25 avril 2021, le Portugal fête la Révolution des œillets de 1974 et, pour la première fois, les Portugais ont vécu plus longtemps en démocratie que sous la dictature salazariste. Le miracle portugais conduit par une coalition de gauche improbable baptisée «geringonca» (en français : le machin, le bidule), s’est enlisé avec la pandémie du Covid particulièrement meurtrière lors de la deuxième vague de février 2021. 

Publicité

Avec les touristes qui ont déserté le pays, l’économie s’est effondrée et le chômage s’est envolé. Témoin d’un certain désenchantement, la poussée de l’extrême droite lors de la récente élection présidentielle a mis fin à «l’exception portugaise» en Europe. 

Le Portugal reste-t-il un eldorado alors que Lisbonne assure, en ce moment, la présidence tournante de l’Union européenne ? 

Avec

- Yves Léonard, historien, enseignant à Sciences-Po Paris. Co-auteur de «Histoire du Portugal» aux éditions Chandeigne. Plus d’infos : ici 

© Éditions Chandeigne

- Ana Navarro Pedro, journaliste portugaise à Paris. Son compte Twitter : ici 

- Antonio Costa Pinto, professeur à l’Institut des Sciences Sociales à l’Université de Lisbonne. En ligne de Lisbonne. Son site : ici 

Avec Vincent Barros de Courrier International. 

© Courrier international

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail