Chronique des matières premières

Le prix européen du CO2 s’envole vers un nouveau record

Audio 01:59
D’après certains traders la tonne européenne de CO2 pourrait valoir 50 euros voire même 100 euros d’ici la fin de l’année. (Image d'illustration)
D’après certains traders la tonne européenne de CO2 pourrait valoir 50 euros voire même 100 euros d’ici la fin de l’année. (Image d'illustration) INA FASSBENDER AFP/File

Le marché carbone européen connait un fort engouement depuis le début du mois de novembre, grâce aux nouvelles exigences de l’Union européenne en matière de réduction de gaz à effets de serre. Le prix du quota de CO2 a battu ce jeudi son record historique à plus de 38 euros la tonne, alors même que la Chine inaugure son propre système d’échange de droits à polluer.

Publicité

Plus de 38 euros la tonne de CO2 ce jeudi. C’est un nouveau record historique pour le marché carbone européen, le plus grand système d’échange de droits à polluer au monde, créé en 2005. Le prix du quota de CO2 a plus que doublé depuis son creux du mois de mars dernier, le Covid avait alors stoppé beaucoup d’activités polluantes. Après un répit en septembre et octobre il est reparti de plus belle depuis le début du mois de novembre : +60% de hausse !

Règles plus strictes en Europe, et bientôt aux États-Unis ?

Car les industries polluantes se sont mises à acheter davantage de droits à polluer pour se préparer aux nouvelles ambitions environnementales de l’Union européenne : une réduction de 55% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, au lieu de -40%. L’accord a été paraphé par les États membres le 11 décembre dernier. Les règles du marché carbone seront aussi plus strictes dans sa quatrième phase : moins de quotas gratuits, et de nouveaux secteurs soumis aux quotas de CO2 comme le transport aérien et le transport maritime.

Engouement des fonds d’investissement

Tout cela alors que les excédents de quotas qui encombraient le marché en ont été retirés dans une réserve ad hoc. Et alors que les États-Unis ne constituent plus autant un havre pour les activités polluantes, depuis l’élection de Joe Biden à la présidence.

Théoriquement la disponibilité de droits à polluer va se réduire, et les hedge funds l’on bien compris. Il y a actuellement un engouement de ces fonds spéculatifs et c’est nouveau, pour le marché carbone européen.

Marché carbone inauguré en Chine

Le fait que la Pologne ait vendu des droits à polluer aux enchères avec une surcote, cette semaine, a rajouté un stimulus au marché. Cela coïncide aussi avec le lancement, lundi par la Chine, de son propre système national d’échanges de droits à polluer.

100 euros la tonne d’ici fin 2021 ?

D’après certains traders la tonne européenne de CO2 pourrait valoir 50 euros voire même 100 euros d’ici la fin de l’année. Sauf si la Commission de Bruxelles décide d’être plus coulante avec les industriels en cette période difficile, et qu’elle leur accorde plus de quotas gratuits que prévu.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail