Débat du jour

Kamala Harris en Amérique centrale, un espoir d'une nouvelle politique migratoire?

Audio 29:30
La vice-présidente américaine Kamala Harris et le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador, à Mexico, le 8 juin 2021
La vice-présidente américaine Kamala Harris et le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador, à Mexico, le 8 juin 2021 JIM WATSON AFP

Kamala Harris au Guatemala et au Mexique. Premier déplacement officiel à l'étranger pour la nouvelle vice-présidente américaine. Et premier gros dossier : l'immigration ; Dans un pays, où l'accueil des migrants est à la fois sa force, son histoire mais aussi un sujet de crispation. Après la dureté des années Trump pour les étrangers voulant vivre et travailler aux États-Unis, l'arrivée de Joe Biden suscite espoirs et compassassions pour les candidats à l'exil. Son président veut adopter une politique migratoire "plus humaine" que celle de son prédécesseur, et c'est Kamala Harris qui en à la charge. Quelle est la politique du camp démocrate sur les questions migratoires ? C'est la question du jour.

Publicité

Pour en débattre

 

Damien Simonneau, chercheur et coordinateur scientifique à l'Institut Convergences Migrations du Collège de France à Paris. Docteur en science politique de l'Université de Bordeaux. Auteur du livre « L’obsession du mur. Politique de militarisation des frontières en Israël et aux Etats-Unis » éditions Peterlang

Annick Foucrier, Professeur émérite à l’université Panthéon  Sorbonne, auteure de nombreux livres, entre autres,   « Les Etats-Unis et le monde : de la doctrine de Monroe à la création de l'ONU : 1823-1945 »éditions Atlande, 2018 et « Le rêve californien. Migrants français sur la côte Pacifique, XVIIIe-XXe siècles », éditions Belin

Steven Ekovich, professeur de sciences politiques à l'université américaine de Paris

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail